Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 07 février 2018

Justice de merde !

Ah ! qu’elle est belle la justice française ! Ah ! comme ils doivent jubiler le vieux Badinter et la vieille Taubire vautrés sur leur moquette du 16° en train de déguster quelque single malt d’exception en trinquant à la santé de cette justice de merde qu’ils ont contribué à fabriquer… ! Justice a été rendue : le jeune Sofiane Zermani, alias Fianso, alias rappeur débile, alias coqueluche de toute la corporation médiatique vautrée devant le politiquement correct, le métissage sémantique et la modernité triomphante, ce jeune con, donc, se permet, en avril 2017, de carrément bloquer une portion d’autoroute pour tourner un clip. Ni demande en préfecture, ni autorisation et ducon Sofiane s’accoude à une table de bistrot au beau milieu de l’autoroute A3 entouré d’une dizaine de figurants, sans se soucier une minute des risques d’accidents, sans rien avoir à faire de perturber grave la vie de centaines d’automobilistes, de mecs qui vont au boulot, de meufs qui vont à l’hosto… Mieux, il recommence quinze jour après à Aulnay-sous-Bois en déambulant au milieu de la chaussée entouré d’une centaine de figurants pour tourner un autre clip.
Et il a pris combien, le beau Sofiane, pour ça ? Eh bien il a pris quatre mois de prison avec sursis et 1500 euros d’amende !! Et son avocat, autre sous-merde judiciaire, de triompher en évoquant un « jugement très satisfaisant » et le Sofiane de se dire probablement in petto qu’il l’avait mis bien profond à cette salope de juge face-de-craie…
Et si mon Tonton Marcel demain il oublie cinq minutes sa ceinture ou s’il regarde furtivement le texto qui vient de lui arriver sur son vieux portable, il va avoir droit à trois points et 135 euros d’amende… Seulement mon tonton, lui, il fait pas de clip débile, il crache pas sur les flics et il paye ses impôts…
Selon que vous serez puissant ou misérable… Sauf qu’aujourd’hui, les puissants c’est les Sofiane et consorts, et les misérables, c’est le français moyen… Beuark !

Allez voir là : http://www.lemonde.fr/musiques/article/2017/04/12/enquete-sur-l-operation-escargot-du-rappeur-fianso_5109871_1654986.html?xtmc=sofiane_zermani&xtcr=1

Écrire un commentaire