Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 09 janvier 2019

Sacré Honoré!

« Il est merveilleux de voir comme les hommes savent toujours s’entendre et s’unir pour une oeuvre d’agression et de destruction, tandis qu’ils sont si mous et si divisés quand il s’agit de résister et de conserver : la possession énerve. Il n’y a que ceux qui n’ont rien qui sont capables d’action. Voyez Rome s’élançant de ses collines pour conquérir le monde, et, quand elle est devenue l’empire romain, quand, en partageant son territoire, elle pouvait faire à chacun de ses citoyens un royaume, elle succombe sous le choc de quelques hordes barbares et inconnues que ses armes avaient dédaignées jadis dans leurs marécages et leurs forêts glacées. »

Balzac, Dom Gigadas.

Commentaires

Comme Chesterton, l'immense Balzac n'a pas *toujours* raison. Piganiol, Carcopino, Homo, Grimal, Ward-Perkins et quelques autres iraient certainement *nuancer* le propos. ;-)
Bien (et trop) longue absence ; soyez moins rare !

Écrit par : Nada | mardi, 15 janvier 2019

Écrire un commentaire