Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 02 décembre 2017

Taubirette...

Bizarre ! On l’a pas entendue, la Taubirette, ex garde des sceaux reconvertie littéraire et pigiste en chef au Monde des Livres… on l’a pas entendue, l’indépendantiste, décolonisatrice, anti-esclavagiste, prêchi-prêchiste et humaniste mélanophile… on l’a pas trop entendue nous causer dans le poste de l’abominable esclavage qui sévit en Lybie et qui a récemment ému la planète merdiatique…
Elle était où, la Taubire ? A Cayenne, en train de gérer son immobilier ? A Paris sur un vélib ? Au festival d’Avignon ? Pourquoi qu’elle est pas venue nous dire avec sa prose flamboyante à la Césaire ou à la Glissant que l’esclavage c’était pas bien, que c’était l’abomination de la désolation et qu’il fallait éradiquer fissa cette innommable barbarie ? Pourquoi ? Tout simplement parce que les esclavagistes de Lybie c’était pas des blancs mais des noirs ou des arabes et que ça rentrait pas dans le logiciel binaire de Mâme la Justicière hémiplégique… !
Hé, Cri-Cri, la prochaine fois que tu nous causeras du Code Noir ou des traites négrières, ça va juste nous faire rigoler…
Lou...

Écrire un commentaire