Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 27 février 2017

Black and White...

Ah ! comme on les entend exulter plein tuyaux, tous les connards patentés, de Libé à France-cul, de Guillaume Erner à Laurent Joffrin, devant l’hommage enfin rendu à cette magnifique Race Noire désormais à son apothéose, à son acmé, à son zénith, sur cette merveilleuse scène de la 89° cérémonie des Oscars enfin débarrassée, grâce au film « Moonlight », de la pâleur nauséabonde et de la blémitude désespérante de cette si détestée Race Blanche … L’ébène remplace enfin l’ivoire, Soulages détrone enfin Malevitch, et la de Kervasdoué de France-cul peut enfin se rêver en Bécassine crêpue, lippue, joufflue et fessue en attendant la prochaine séance d’UV qui devrait achever la métamorphose… Et dire que tous ces connards prétendaient, y a pas si longtemps, que les races n’existaient pas…

Écrire un commentaire