Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 20 décembre 2017

Tin-Tin encore...

Mais quand c’est qu’il va enfin nous lâcher Tin-Tin au Con-Go, Louis-Georges Tin soi-même, avec sa psycho-maniaquerie racistoïde qui le pousse à sauter sur tout ce qui de près ou de loin ressemble aux cinquante nuances de noir répertoriées dans sa mélanothèque portative !
Cette semaine, c’est le footeux Griezmann qui le fait se trémousser, lequel a eu le malheur de se déguiser en Noir comme il aurait pu tout aussi bien se déguiser en chevalier blanc, nain jaune ou chaperon rouge… Mais Louis-Georges veillait, et la sentence de tomber ausitôt : « C’est incontestablement un acte raciste. »
Ainsi Ducon Tin-Tin il a le droit, lui, de créer un machin qui s’appelle le Cran (Conseil Représentatif des Associations Noires), et Griezmann ou mon beauf ou mon Tonton Marcel ils auraient pas le droit de se déguiser en serbo-croates, témoins de Jéhovah, plombiers-zingueurs, auvergnats, albinos, rebeus, noirs, jaunes, verts ou perroquets si ça leur chante ? Mais tu te prends pour qui, ma grande ? T’es juste le président du CRAN, t’es pas encore le bon Dieu !
Et puis, dis-moi, ça a pas l’air de te déranger plus que ça quand on stigmatise les « blondes » ou quand on dit que les Corses sont fainéants, ou quand on caricature l’accent provençal en intercalant un « putaing-cong » toutes les trois syllabes… Là, tu l’ouvres guère ta grande bouche, là on te voit pas courir les tribunaux, harceler les juges et te répandre dans toutes les radios… Et pourtant, Tin-Tin, si on y réfléchit bien, se soucier davantage de la stigmatisation des Noirs que de celle des Blondes, ça serait pas quelque part, en cherchant bien, une attitude légèrement raciste qui te ferait oublier l’universalité de la condition humaine pour te focaliser seulement sur les humains à peau noire ? Bizarre, non ?
Se déguiser en Noir est un acte raciste, dis-tu… Et se déguiser en con, c’est quoi comme acte ? Se déguiser en petit procureur à la noix, en train de renifler le moindre geste, la moindre attitude, la moindre situation pour y dénicher le sacro-saint racisme dont on fait son fond de commerce principal et prioritaire, c’est quoi ? C’est tout simplement de la daube, de la merde, de l’enc… de mouche exponentiel qui permet à quelques agités du bulbe, tourmentés de la mélanine, névrosés de l’épiderme et obsédés de la couleur de peau, de se donner une surface sociale, exacerber les communautarismes et accessoirement pomper des subventions à pleins tuyaux… Beuark…

Écrire un commentaire