Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 07 mars 2017

Barbier de Service...

Allez donc lire l’édito de merde du grand merdiatique à l’écharpe rouge, Christophe Barbier, dans l’Express du 22 au 28 février… Le titre déjà : « A tous ceux qui envisagent Le Pen ». On remarque qu’avec une rare élégance, Ducon a supprimé le Marine ou le Madame qui aurait risqué de faire trop gentil auprès des financeurs associés Laufer et Drahi et des capitalistes qui tirent les ficelles de Môssieur l’Editorialiste indépendant…
Et puis, au long de sa laborieuse démonstration, le Barbier de service en vient à écrire ceci : « …une fois installées, les démocratures sont aussi difficiles à déboulonner que les statues de leurs autocrates plébiscités ».
Et la démocrature merdiatique dont il est, lui, le fleuron le plus indéboulonnable, il nous en parle quand le beau Christophe ? Sa présence un jour sur deux à C dans l’air, sa présence quotidienne sur BFM ou sur I-télé, sa présence hebdomadaire dans l’Express, sa présence indispensable sur tous les plateaux de chaque émission politique… c’est quoi, ça, Môssieur Barbier, ça s’appelle comment ce monopole barbiéresque dans tous les médias, c’est la démocratie ou la démocrature ? C’est de la démocratie, du pluralisme, de la diversité, quand le même connard, accompagné de quelques autres provenant des mêmes élevages, assène 24 h sur 24 les mêmes analyses débiles à sens unique… ?
Et l’ordure d’achever sa diatribe avec un jeu de mots digne des Libélâtres à la Joffrin : « …quatre candidats en « on », Macron, Hamon, Fillon, Mélenchon, poursuivent une candidate en « haine » ». Waouuuh ! quels sommets d’argumentation, quelle finesse d’analyse, quelle hauteur de vue !
C’est bon, Christophe, t’as suffisamment léché la pantoufle de qui te paie… ça va, tu peux te relever, ta gamelle est prête… Dis-moi, au fait, l'écharpe rouge, c'est juste pour cacher la marque de la chaîne...? Faudrait peut-être que tu relises le Loup et le Chien de ce bon La Fontaine...

Lou...

Écrire un commentaire