Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 03 mars 2017

Ave Césars...

Allez, prenez donc trois minutes (c’est quoi trois minutes dans une vie !) pour aller voir cette petite pépite …
François Ruffin, savez, le gaucho de Fakir et de « Merci Patron », François Ruffin donc, si tant tellement aimé des Joffrin et Bergé tant qu’il se contentait de mettre du poil à gratter sur les plans de licenciement de Bernard Arnault and Co, le voilà, le Ruffin tout soudain consacré aux Césars (meilleur film documentaire) par toute la corpo des généreux humanistes associés, cœur à gauche et biffetons en Suisse, le voilà en T-shirt du quotidien qui prend le micro (allez donc voir trois minutes, je vous dis) et qui se met à cracher dans la soupe au caviar de boboland et qui assaisonne grave la clique médiatico-cultureuse et à la mettre un chouia en face de ses contradictions de gros bourges replets, repus, rebelles et relous…
Et soudain, c’est silence radio, mutisme à tous les étages, un petit entrefilet chez Joffrin, deux lignes chez Bergé-Niel-Pigasse en omettant soigneusement l’attaque contre la presse, et pas question non plus pour le Guillaume Erner de France-Cul d’en faire le « son du jour »… Eh ! non… l’a trop parlé le Ruffin, il doit être exécuté… Heureusement qu’on peut encore l’aller voir là :

https://www.youtube.com/watch?v=c1TNdHrQKqk

Bon, je sais, lui aussi il manque un brin de cohérence et de sens politique à se la péter gaucho protectionniste alors que le seul vrai programme protectionniste et soucieux des intérêts du peuple il est plutôt du côté du FN… mais c’est déjà un petit pas… Et puis ça fait tellement de bien…
Lou...

Écrire un commentaire