Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 02 mai 2017

Flics au Feu !

Imaginons cinq minutes qu’une crapule antifa ou un connard blackbloqué se soit fait cramer la gueule grave, hier, par une lacrymo tirée par les flics, que n’eût-on pas lu, vu et entendu dans tous les médias ! Ouverture de tous les JT sur le pauvre archange fracassé, Hollande et Cazeneuve agenouillés grand deuil au pied du lit de douleur du gentil rebelle, des manifs partout, bagnoles cramés par centaines, abribus en miettes, les artistes interrompant leurs vernissages caviar pour pétitionner plein pot, les intellos multipliant les Tribunes, Joffrin en larmes se fendant d’une Une de chez Roblot que plus funèbre que moi tu meurs et Christine Angot en furibarde de prime time mangeant ses morts devant Pujadas contre la barbarie répressive du gouvernement de François Fillon…
Oui, mais voilà, ça n’était qu’un flic, même pas pédé si ça se trouve, ni black ni rebeu, juste un pauvre petit con de flic tout blanc, pâle, blême, peut-être même un humble père de famille et peut-être même pas « Charlie »… Alors, bon, ok, la compassion ça va cinq minutes, mais y a quand même des priorités… Beuark !

Écrire un commentaire